Glenmor an distro  
Nous contacter  

Glenmor  
Discographie  
Bibliographie  
Partitions  
Autres écrits  
Vidéos  

Kan bale an ARB  

Semaine Glenmor  
Autour de Glenmor  
Liens  

Vivre

Nous ne ferons pas pleurer Paris

Nous ne ferons pas pleurer PARIS
sur tous les morts de ses guerres
nous ne ferons pas trembler PARIS
aux portes de ses cimetières
ils sont couchés si loin, en franche Lorraine
qu'ils soient Nord ou Midi, Flandres ou Savoie
ils sont terrés si bas, si grande la plaine
que PARIS les honore parce qu'ils ne dérangent pas

les morts de la guerre

nous ne ferons pas rire PARIS
sur les sentiers de la misère
nous ne ferons pas chanter PARIS
l'amour des hommes de la terre
ils sont penchés si bas
le vent les tenaille
qu'ils soient Sud ou Noroît
Auvergne ou Bressan
ils ont rêvé si loin du bruit des batailles
que PARIS les oublie
au creux de leur champ
les fils de la glèbe

nous ne ferons pas prier PARIS
sur les chantiers de la froidure
nous ne ferons pas rougir PARIS
des mal logés que la faim torture
ils ont tant tant subi
de mépris et de haine
qu'ils soient noirs ou d'Asie
jaunes ou d'ailleurs
ils ont tant écrit
au livre de la peine
que PARIS les encarte
quand ils tremblent de peur
les chiens de main-d'œuvre

mais ils feront trembler PARIS
parce qu'ils refusent la vérole
des princes de sang aux gueules d'aboyeurs
mais ils feront hurler PARIS
et ses gardiens de nécropole
les flics sur pavés trembleront de peur
quand un Etat se veut maître et policier

pour tenir sous boisseaux la rage des enchaînés
quand les vents occitans
se font aux vents de Bretagne
quand le chant de la plaine
mène la guerre des montagnes
quand un peuple se lève
et s'essuie les genoux
qu'il se dit marche ou crève
mais crève debout
PARIS tu peux fermer
tes bagnes et tes galères
tes remparts et tes rues
ont l'odeur des égouts
PARIS tu peux trembler
tes esclaves sont en guerre
tes fausses républiques
n'ont que faire chez nous.

Glenmor par Caouissin
Glenmor par Caouissin
in "Xavier Grall, chansons d'aujourd'hui"
Pendant la fête nationale bretonne



<< Retour à l'album « Vivre »