Glenmor an distro  
Nous contacter  

Glenmor  
Discographie  
Bibliographie  
Partitions  
Autres écrits  
Vidéos  

Kan bale an ARB  

Semaine Glenmor  
Autour de Glenmor  
Liens  

Tous ces vingt ans déjà

L'aube de la guerre

Et le village dormait
sous un voile de mariée
brumes et toits d'épousailles
et l'aube couvait l'été
qui dirait du haut de la colline
que les gueux roulent en chaumine
la peur du jour des lendemains
quand le village dormait
sous un voile de mariée
brumes et toits d'épousailles
et l'aube couvait l'été

Et le vent vint du Ponant
carder les laines d'été
fruits et fleurs de semailles
et l'aube ruissait les blés
qui dira que le tocsin de la guerre
menait alors les chants de la terre
avant le temps sans lendemain
quand le vent vint du Ponant carder les laines d'été
fruits et fleurs de semailles et l'aube ruissait les blés

Et le jour grinçait des dents
sur le seuil des reposés
cris et pleurs de bataille
et l'aube trempait l'épée
qui eut dit que pareille tendresse
couvait alors noble détresse
et guerre du jour née du matin
quand le jour grinçait des dents
sur le seuil des reposés
cris et fleurs de bataille
et l'aube trempait l'épée
Sous ton seul dais d'étoiles
toi qui dors à ciel ouvert
sais-tu le soleil qui dévoile
le dieu fourchu des enfers
qui dira qu'au matin des chaumières
les gueux se levaient pour la guerre
l'âme en tambour l'œil en chagrin
sous ton seul dais d'étoiles toi qui dors à ciel ouvert
sais-tu le soleil qui dévoile le dieu fourchu de la guerre
c'est bien le soleil qui dévoile le dieu fourchu de la guerre

Glenmor par Caouissin
Glenmor par Caouissin
in "Xavier Grall, chansons d'aujourd'hui"
Pendant la fête nationale bretonne



<< Retour à l'album « Tous ces vingt ans déjà »