Glenmor an distro  
Nous contacter  

Glenmor  
Discographie  
Bibliographie  
Partitions  
Autres écrits  
Vidéos  

Kan bale an ARB  

Semaine Glenmor  
Autour de Glenmor  
Liens  

La fleur, le fruit

Le rire et les pleurs d'été

Passons sur le rire et les pleurs de l'été
il faut attendre
qu'une pluie d'ambroisie sur le vieux Menez-Bré
vienne nous surprendre
qu'un jeu guerrier en un champ trop glacé
se fasse tendre
qu'un feu tout amour en un cœur détrempé
vienne à reprendre

Je suis pouilleux, pilleur d'épaves
le ciel est gris, mon cœur est bleu
qu'ils soient vingt dieux, lâches ou braves
les fous vont au pardon des gueux
par les trois bouts de la jeunesse
le temps me va, le temps te vient
bats le bonheur et rien ne presse
le ciel est nu, tu n'y peux rien

Passons sur le rire et les pleurs de l'été
il faut se dire
qu'une pluie d'ambroisie sur les monts de Thulé
tient au délire
qu'un jeu guerrier en un champ trop glacé
revient au pire
qu'un feu tout amour en un cœur délavé
mène au fou rire

Je suis bien né, chasseur d'extases
la meute est au chenil des dieux
je tiens le crin d'un blanc Pégase
et le bois mort du boute-feu
par les trois bouts de la colère
le cri me va, le cri te vient
salue les cons à ta manière
le ciel est dur, tu n'y peux rien

Le poids de ces lois qui nous ont tant perclus
est mal de terre
l'envol des vautours qui nous sont revenus
signe de guerre
le cri tout acier, le béton et les rues
mènent aux galères
le droit paysan et l'honneur des tribus
sont à refaire

Passons sur le rire et les pleurs de l'été...

Armen, Article de Ronan Le Coadic
Armen, Article de Ronan Le Coadic



<< Retour à l'album « La fleur, le fruit »