Glenmor an distro  
Nous contacter  

Glenmor  
Discographie  
Bibliographie  
Partitions  
Autres écrits  
Vidéos  

Kan bale an ARB  

Semaine Glenmor  
Autour de Glenmor  
Liens  

Dix ans déjà...

Le récit bardique

Bonnes gens point n'a de nom
le barde qui ne chante
qu'un pays déjà vieux d'étoiles et sillons
point n'a de gloire bonnes gens
la princesse qui n'enfante
que bâtard de roi ou prince mécréant

à mon chant ne cherchez point querelle
gardez vos cœurs de nos pluies et nos vents
ma voix n'est douce bonne ni belle
savez-vous les ombres et les pleurs d'Occident

ainsi vous conterai l'histoire
d'un rocher qui n'est plus
ainsi vous donnerai mémoire
de Bretagne la disparue

bonnes gens suis né trois fois
barde en citadelle
battu de nord et de suroît
point n'est donné bonnes gens
à la flamme rebelle
droit de feu et force de droit
ma voix n'aura point de colère
j'ai gardé mon cœur de l'anglais et du franc
qui battit le père et tua le frère
se doit de laver l'âme dans le sang

ainsi vous cite à la peine
de n'avoir et de n'être plus
ainsi l'offense vous mène
blé qui germe est bienvenu

maître né que doit le chant
au monde qui l'aime
le barde est juge et fainéant
que doit le cœur bonnes gens
si le combat le mène
à blâmer le juge et tuer l'occupant

l'hommage est violé et brûlée la terre
et qui naît ici n'aura point de tombeau
pour siéger encore en place de nos pères
ne laissons point nos morts en festin de corbeaux

ainsi que cette loi ne vienne
telle honte est défendue
bataille est gloire et l'œuvre ancienne
Bretagne a trop vécu
bonnes gens aura-t-il nom
le barde qui ne chante
qu'un pays déjà mort un ciel sans renom
aura-t-il assez de pain bonnes gens
le mendiant qui ne mande
que bâtarde nouvelle au maigre soupirant

ai-je dit qu'il est une âme fière
et ne sait craindre l'échafaud

si vous croisez au loin en mer occidentale
la proue d'un vaisseau couleur de sang
n'oubliez jamais que le noir de la voile
salue tous nos morts au large d'Ouessant

si vous croisez au loin en terre occidentale
les fantômes d'un passé qui fut grand
gardez-vous bien d'en rire tous reviennent
en morte Bretagne chasser le Franc

bonnes gens est-il grande détresse
à ne voir ici-bas qu'ombre du passé
tant est bon le feu qui se dresse
sur le front de l'enfant et de liberté
nous bâtirons cathédrales
en pierres que béniront nos dieux
bonnes gens est-il aurore assez pâle
pour défaire le demain que bâtissaient les vieux

j'en appelle aux chemins
que l'on dit bien trop vieux
j'en appelle au destin
dites-moi si la guerre est un jeu
j'en appelle aux soldats
de bravoure et fierté
j'en appelle au combat
dites-moi si le monde est gardé
j'en appelle aux vaisseaux
que l'on croise au soleil
j'en appelle aux drapeaux
qui labourent le ciel
et signerai de sang
toute gloire et fierté
pour qu'au fil des ans
nous reviennent nos libertés

Glenmor par Caouissin
Glenmor par Caouissin
in "Xavier Grall, chansons d'aujourd'hui"
Pendant la fête nationale bretonne



<< Retour à l'album « Dix ans déjà... »