Glenmor an distro  
Nous contacter  

Glenmor  
Discographie  
Bibliographie  
Partitions  
Autres écrits  
Vidéos  

Kan bale an ARB  

Semaine Glenmor  
Autour de Glenmor  
Liens  

Dix ans déjà...

Apocalypse

Nous vivions pourtant si loin des fureurs de la ville
quand le ciel d'un midi s'est éteint chez nous
le ruisseau courait entre prés et prairies tranquilles
quand les chevaux qui s'y roulaient devinrent fous
bien sûr nous sommes d'ouest et savons l'orage
mais les pluies nous désertaient sans raison
ce fut l'aride creusé, la brûlure en bocage
puis la chienne dégueulée noire au seuil de la maison

Que reviennent les vents de toute miséricorde
et dans leurs plis l'étoile du pardon
ils nous ont dit que le cap sera pointe morte
que les hommes d'ici un jour s'en iront
que reviennent les vents de toute miséricorde
et dans leurs plis l'étoile du pardon

Nous vivions pourtant si loin de l'horreur militaire
quand le chant du grillon chez nous s'est éteint
la vague poussait l'algue sous la verte lumière
quand les chaluts du matelot coiffèrent le sous-marin
bien sûr nous sommes de cœur, de paix, de tendresse
mais la colombe nous désertait sans raison
ce fut la peur panique, les pas ferrés de la détresse
puis l'ombre des barbelés de Dinheol à Crozon

Nous vivions pourtant si loin des terres désertes
quand l'humide octobre ici noyait le tison
le dernier vieillard a laissé porte ouverte
quand l'enfant désertant le menait en prison
bien sûr nous sommes du temps et savons le voyage
mais l'âtre et le feu n'éclairent plus le vagabond
ce fut la mort tonnante et la ronce au village
puis l'ortie brûlante au seuil de la maison

Glenmor par Alain Le Nost
Glenmor par Alain Le Nost



<< Retour à l'album « Dix ans déjà... »